Rites thérapeutiques dans une société matrilinéaire ; le gèrem des Pèrè (Cameroun)

Le gèrem des Pèrè, Cameroun

0 Aucun avis client

 
NEUF
25 € Acheter
Expédié sous : 5 jours
Livraison à 1 centime voir conditions
 

Fiche détaillée de "Rites thérapeutiques dans une société matrilinéaire ; le gèrem des Pèrè (Cameroun)"

Résumé
Afin de fuir les trafiquants d'esclaves qui les traquaient, les Pèrè se réfugièrent jusqu'au milieu du XIX' siècle sur le mont Guènfanlabo (1 500 m d'altitude) situé dans l'Adamaoua, à la frontière du Cameroun et du Nigeria.
Appartenant à une société clanique, sans chef ni défense armée, longtemps restée en retrait dans sa montagne, les Pèrè ont développé une conception tératologique du mal, tributaire de leurs croyances en la sorcellerie. Leurs thérapies ne relèvent donc ni d'une nosographie ni d'une connaissance du corps, mais d'une lutte permanente, à l'aide de la magie, contre les agents du mal à la forme mi-humaine mi-sauvage, chargée par conséquent de contradictions.