Ravissante ronde

D'après "La ronde" du ravissant monsieur Arthur Schnitzler

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Ravissante ronde"

Résumé
La Ravissante Ronde est un traitement "trash" du monde d'Arthur Schnitzler. Situations et intrigues sont fidèlement reconstituées mais la présence de la sexualité est poussée à l'extrême et prend la forme d'une "chose" en plastique, démontable et donc d'usage aisé où que ce soit. Le résultat est mordant. Dans Enfin mort enfin plus de souffle, un groupe de théâtre se déchire pour trouver un peu de cohérence. Une femme de ménage intervient : servant d'abord la confusion créatrice, elle prend peu à peu le pouvoir et se mue en reine shakespearienne, broyant tout et tous sur son passage. Son nom ? Madame Haider ! Anticlimax est un huit clos familial, une folie quotidienne et le chemin vers la liberté d'une jeune femme opprimée. Il s'agit de la petite Marie des Présidentes qui constatera que le meilleur ami de l'homme est la laideur de la laideur. Si Les Présidentes étaient une entrée en matière, la langue radicale et les scènes courtes et fragmentaires d'Anticlimax cristallisent le style schwabien