125 cm3

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "125 cm3"

Résumé
Ce serait comme une migration d'oiseaux vers le soleil, le passage des quatre saisons, comme la succession des âges de l'homme, l'enchainement qui les noue, du rêve à l'amour, et de l'amour au souvenir, du souvenir à l'obsédant reget : des enfants de rêve partant dans l'odeur d'essence d'un scooter, des rires et les cheveux dans le vent et l'air de Piaf qui chante "Allez venez Milord"...Un même chemin qu'on croirait de pélerinage vers Compostelle, un poing de révolte dressé à l'aube sur la mer et qui finirait par s'ouvrir, au soir venu, pour lâcher des cendres. Là-bas. Encore là-bas. Toujours là-bas.El Dorado...