Jeunesses malheureuses, jeunesses dangereuses ; l'éducation spécialisée en Seine-Maritime depuis 1945

L'éducation spécialisée en Seine-Maritime depuis 1945

0 Aucun avis client

 
NEUF
22 € Acheter
Expédié sous : 5 jours
Livraison à 1 centime voir conditions
 

Fiche détaillée de "Jeunesses malheureuses, jeunesses dangereuses ; l'éducation spécialisée en Seine-Maritime depuis 1945"

Résumé
La Libération est marquée par une très forte inquiétude des pouvoirs publics face à la délinquance juvénile et, plus largement, face à la jeunesse en difficulté; elle révèle ainsi les fortes perturbations, voire les traumatismes subis au cours de la Seconde Guerre mondiale. Cette prise de conscience se traduit par un appareil législatif affirmant la primauté des conceptions éducatives sur les principes répressifs. Faute de moyens financiers notamment, l'Etat s'appuie au niveau national sur le secteur privé, disposant traditionnellement d'une certaine expérience dans le domaine et de réseaux prompts à soutenir ces oeuvres. Or, la Seine-Inférieure, fortement ébranlée par les séquelles de la guerre, souffre, de surcroît, d'un équipement très insuffisant pour affronter les besoins en matière de prise en charge des mineurs délinquants et en danger. Toutefois, le milieu associatif réussit à rattraper son retard avec l'aide, en particulier, de personnalités locales dont le rôle est déterminant