L'aide menagere - le calvaire d un senior employeur particulier assigne aux prud'hommes

0 Aucun avis client

Version papier indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "L'aide menagere - le calvaire d un senior employeur particulier assigne aux prud'hommes"

Résumé
" Dans la plupart des cas, l'aide à domicile est recrutée par le senior, parfois sur recommandation, comme une simple femme de ménage. Le recrutement direct par l'employeur reste hasardeux, il n'a généralement pas les capacités pour juger la qualification et les compétences nécessaires de son employé. Son critère d'appréciation reste essentiellement le salaire et il a tendance à minimiser ses besoins réels. Le salarié, quant à lui, saisit une opportunité de faire quelques heures de travail supplémentaires, sans autres motivations particulières. Il s'ensuit une grande instabilité de ces emplois, très préjudiciable pour la personne âgée, car au-delà de l'aide matérielle, une aide psychologique, voire affective peut être nécessaire. " Comme plus d'un million de seniors en France, Marie Versuselle et son mari ont fait appel à une aide ménagère afin de rester à leur domicile le plus longtemps possible. Si la CGT écrit dans son guide : " on ne s'improvise pas employeur ", le couple en a fait
 
 
 
x