Ma ma, théâtre d'intérieur ; Agora phobie

Impression A La Demande

0 Aucun avis client

Neuf

 
Expédié sous 8 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions
Colissimo Pass

 

Fiche détaillée de "Ma ma, théâtre d'intérieur ; Agora phobie"

Résumé
J'ai des visions.
Et puis j'entends. Ça s'assemble très vite. Par morceaux.
Ils se collent les uns aux autres. Ils m'échappent. Je laisse faire.
Très vite ça a une voix. Un timbre.
Cette voix n'est pas mon affaire. Elle est ce qu'elle est.
Ce que j'écris : ce qui [en moi] ne se supporte nulle part au monde.
Ça n'a pas de nom.
Ça ne réside nulle part.
Ça décide de tout. Ça se subit.
C'est muet. Et pourtant ça parle.
Je ne fais qu'écouter.
Ecouter celles et ceux qui.
Qui [me] parlent et énoncent [pour moi] le rapport au monde du parlant.
Qu'Antonin Artaud appelait le partant c'est à dire le séparé.
Parlant partant.
Cet arrachement de l'être. De l'être partant parlant à la muette stupidité du monde.
Ça n'est pas confortable.
A peine audible parfois.
Lointain. Très lointain.
Tendre l'oreille. Puis transcrire.
Il y a un mouvement dramatique de la pensée à laisser opérer.
Ecrire vraiment ne vient qu'après.
 
 
 
x