Le syndrome de 1940 ; un trou noir mémoriel ?

0 Aucun avis client

Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "Le syndrome de 1940 ; un trou noir mémoriel ?"

Résumé
A la différence des travaux sur le régime de Vichy, voire sur la Résistance, les conclusisons sur la défaite de 1940 n'ont jamais pu vraiment s'acculturer dans la société française. La mémoire de 1940, peu chargée d'histoire, reste peuplée de lieux communs forgés pour certains dès 1940 et résumés par Louis-Ferdinand Céline dans son pamphlet Les Beaux draps : " Neuf mois de belote, six semaines de course à pied : l'armée Ladoumègue". Des soldats lâches, au minimum peu combatifs, conduits par des chefs stupides ou incompétents ; tels sont présentés les faits dans les films de La 7e Compagnie.

 
 
 
x