Colbert ; la politique du bon sens

La politique du bon sens
0 Aucun avis client
Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "Colbert ; la politique du bon sens"

Résumé
Statufié et mythifié, Jean-Baptiste Colbert (1619-1683) est sûrement l'un des ministres de la France qui a le plus marqué la postérité. Apprécié de Louis XIV, qui en fit son homme de confiance, détesté de Fouquet, dont il causa la perte, et de Mme de Sévigné, qui le surnommait "le Nord" en raison de son attitude glaciale, il fut érigé en modèle de travail et de vertu par le XIXe siècle républicain qui a vu en lui la probité récompensée et le labeur incarné.
Toute l'originalité de ce livre réside dans l'analyse du succès de ce tout-puissant serviteur de l'État qui, assez peu religieux et fort tolérant à l'égard d'autres confessions, eut à affronter vingt ans durant une cabale de dévots, composée de chevaliers de Malte, d'ecclésiastiques et d'amis de Fouquet. Héritiers des Frondeurs, voire des Ligueurs, ils tentèrent d'entraîner le Roi Très Chrétien dans une nouvelle guerre sainte contre les Turcs à laquelle Colbert opposa une politique de conciliation héritée des derniers Valois.
 
 
 
x