Elles sont 300 000 chaque année" ; "accéder à la maternité volontaire

Discours de la ministre Simone Veil pour le droit à l'avortement devant l'Assemblée nationale, 26 novembre 1974

(Auteur)

0 Aucun avis client
Neuf

 
Expédié sous 12 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions

Fiche détaillée de "Elles sont 300 000 chaque année" ; "accéder à la maternité volontaire"

Résumé
Dans les années 1970, l'avortement est un acte lourd de conséquences, condamné par la loi française et pratiqué clandestinement.
Lorsqu'elle présente son projet de loi en 1974, Simone Veil fait face à une majorité de députés opposés à l'avortement. Malgré des débats houleux, parfois d'une grande violence, son discours finit par remporter l'adhésion. La loi sur l'Interruption volontaire de grossesse (IVG) poursuit ainsi l'entreprise d'émancipation sociale de la femme. Quelques années plus tôt, en 1967, Lucien Neuwirth avait fait voter une loi sur la maternité volontaire autorisant la contraception.

 
 
 
x