L'exception marocaine ; de l'émergence à la résilience

0 Aucun avis client

Neuf

 
Expédié sous 6 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions

Fiche détaillée de "L'exception marocaine ; de l'émergence à la résilience"

Résumé
Depuis 1999, le Maroc a rattrapé son retard pour ce qui est des infrastructures de base. Le taux d'électrification du pays qui était de 18 % en 1995, dépasse 96 %. Même constat pour l'eau potable, avec 14 % de taux de couverture en 1994 et 99 % en 2013. Certes, même si l'accès aux routes de l'intérieure rurale a doublé entre 1995 et 2013, cela ne répond qu'à 70 % des besoins. Par contre, le pays s'est doté des équipe-ments les plus modernes du continent Africain en termes de transport. Désormais, doté des moyens de communication les plus modernes, le Royaume s'est lancé avec succès dans une politique de grands travaux, financés à la fois par le secteur public et le secteur privé. Ce qui lui a permis de relancer son économie et de faire face avec effi-cacité à la crise financière internationale. Reconnue comme économie émergente (chapitre I), l'économie du pays s'est aussi montrée capable de résister aux crises, qu'elles soient financières, à partir de 2008, ou morales, à partir de 2010
 
 
 
x