Les moralistes ; une apologie

Une apologie

(Auteur)

0 Aucun avis client
Neuf

En stock
Expédié sous 2 jours

Fiche détaillée de "Les moralistes ; une apologie"

Résumé
Du XVIe au XVIIIe, le moraliste fut la grande figure littéraire des pays de culture d'Europe. Et le français, le plus souvent sa langue. Son objet ? Le sujet humain, à la fois indivisible et partie minime d'un tout, ego singulier et miroir de la société.
Entre littérature et anthropologie, le moraliste est une figure ondoyante à la manière de la « matière aussi changeante et inconnue qu'est l'homme » selon La Rochefoucauld. Le moraliste saisit donc le mouvement des êtres et des choses dans une écriture par fragments qui ne fige ni ne fixe.
 
 
 
x