Cet été-là ; correspondances, 1928-1933

Correspondances, 1928-1933

0 Aucun avis client

 
NEUF
24 € Acheter
Expédié sous : 3 jours
Livraison à 1 centime dès 18 € d'achat voir conditions
 
Occasion
17.04 € Acheter
 

Fiche détaillée de "Cet été-là ; correspondances, 1928-1933"

Résumé
Dans la courte vie du poète Nicolas Gronski, sa rencontre avec Marina Tsvetaeva a laissé une trace lumineuse. " J'avais été son premier amour et lui - mon dernier... ", dira Tsvetaeva après la mort de Gronski en décembre 1934. Dans les années 1926-1927, Marina Tsvetaeva et Nicolas Gronski sont voisins, tous deux habitent en banlieue parisienne, à Meudon-Bellevue. Ils ont beaucoup de connaissances communes, mais c'est par la poésie qu'ils vont se rencontrer. Au début de 1928, le jeune poète - il a alors dix-neuf ans - se rend chez Tsvetaeva pour lui emprunter des livres qui sont épuisés en librairie. Cette rencontre devient rapidement une amitié, tout autant amoureuse que maternelle. Gronski se montre toujours très serviable et attentionné à l'égard de Tsvetaeva, de dix-sept ans son aînée. Ils se promènent souvent ensemble, vont au cinéma, ou aux soirées littéraires à Paris. Au début de l'été 1928, ces rencontres sont interrompues. Tsvetaeva part en effet avec ses enfants en vacances. Commence