Passés singuliers ; le "je" dans l'ecriture de l'histoire

(Auteur)

0 Aucun avis client

Neuf

 
Expédié sous 8 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions
Ebook

 
Téléchargement immédiat
 
-31%

Fiche détaillée de "Passés singuliers ; le "je" dans l'ecriture de l'histoire"

Résumé
L'histoire s'écrit de plus en plus au prisme de la subjectivité de l'auteur, comme si, pour l'écrire, il fallait révéler l'intériorité de ceux qui la font, mais aussi celle de ceux qui l'écrivent. Un nouveau genre hybride a pris forme avec un succès considérable, comme celui des ouvrages de Jablonka. La séparation entre histoire et roman est brouillée: les enquêtes historiques sont écrites comme des romans, et les romans s'inspirent de l'histoire (Binet, Cercas, Sebald). L'essor du moi soulève des questions d'épistémologie, et d'autres plus profondes sur la raison néolibérale. L'histoire est affectée par une nouvelle forme de vie axée sur l'individualisme. Ce texte, qui n'est ni un portrait à charge ni pamphlet, interroge les tenants et les aboutissants de cette mutation dans l'histoire.

 
 
 
x