L'opéra mental ; formes et enjeux de l'écriture du spectacle chez Jean-Jacques Rousseau

0 Aucun avis client

Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "L'opéra mental ; formes et enjeux de l'écriture du spectacle chez Jean-Jacques Rousseau"

Résumé
Qu'il soit théâtral, pictural ou musical, le spectacle imprègne l'oeuvre de Rousseau et permet d'entrer dans les coulisses de la création : le travail d'écriture devient un opéra mental grâce auquel l'écrivain explore des formes scripturaires inattendues pour se raconter et pour renouveler sa relation au lecteur. La linéarité de l'écriture est ainsi dépassée et Rousseau propose des tableaux qui empruntent à l'estampe, au drame bourgeois et à la musique également. Fervent musicien et grand admirateur de la musique italienne, Rousseau utilise cet art qu'il connaît bien et dans lequel il voit un idéal de communication pour modeler son écriture et instaurer un nouveau rapport avec le lecteur. Le compositeur et le copiste sont des figures tutélaires de l'écrivain parce qu'ils donnent à lire le " je " comme un partition instrumentale et que le spectacle de soi se transforme en signe musical.

 
 
 
x