Annie ernaux, a la premiere personne

Impression A La Demande

(Auteur)

0 Aucun avis client
Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "Annie ernaux, a la premiere personne"

Résumé
« L'identification est le premier mot qui me vient à l'esprit quand je commence à réfléchir à ma lecture d'Annie Ernaux. L'identification avec une culture de classe. Il y a certainement de grandes différences entre une enfance vécue dans un milieu populaire en Normandie dans les années 1940, et à Wolverhampton, ma ville d'origine, qui se trouve dans l'agglomération industrielle des Midlands, dans les années 1950. Le terme ¿working-class¿ et sa traduction - certainement pas exacte - ¿populaire¿ nécessiteraient des nuances et des élucidations. Néanmoins, l'identification avec une culture passée et perdue est profonde chez Annie Ernaux et chez moi, sa lectrice : ¿Paroles transmises de génération en génération, absentes des journaux et des livres, ignorées de l'école, appartenant à la culture populaire (originellement la mienne, - c'est pourquoi je la reconnais).¿ (Journal du dehors) Son écriture révèle qu'elle a hérité du sentiment d'insécurité matérielle de ses parents, qui, malgré son succès
 
 
 
x