Composer avec la mort de dieu - litterature et atheisme au xixe siecle

0 Aucun avis client

Neuf

 
Expédié sous 15 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions

Fiche détaillée de "Composer avec la mort de dieu - litterature et atheisme au xixe siecle"

Résumé
Le discours athée subit d'importantes transformations au XIXe siècle. Désormais, il peut s'adjoindre ou tolérer des propositions à caractère religieux ou spiritualiste, donnant prise à des motifs plus ou moins précis de croyance. En ce cas, il semble l'expression d'un constat général selon lequel il ne suffit pas à l'homme contemporain de signer ou de contresigner la mort de Dieu, mais il lui faut en plus composer avec elle. Plus que tout autre discours, la littérature née de la sensibilité romantique appuie ce constat : elle se donne à lire comme le lieu privilégié de cette compensation symbolique. C'est en elle que l'espoir moderne d'une relève spirituelle de l'Ecriture divine par le discours humain semble le plus agissant en même temps que le plus clairement condamné, par l'opération même de l'écriture, à participer à la dissémination du divin. C'est aussi en elle que le tremblé de l'inquiétude existentielle et théologique que suscite souvent le thème de la mort de Dieu, par contraste
 
 
 
x