La vie ne peut pas etre le fruit du hasard - du big-bang... a l'homme

(Auteur)

0 Aucun avis client

Occasion (2 offres)

En stock
Expédié sous 2 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions
Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "La vie ne peut pas etre le fruit du hasard - du big-bang... a l'homme"

Résumé
En général les savants qui s'intéressent à l'Evolution attribuent à la matière une géniale aptitude à l'organisation vitale telle que la vie résulterait d'un heureux hasard ; la succession des espèces, et l'aboutissement à l'Homme avec son cerveau serait le fruit tout naturel d'une nature animée et du binôme hasard-sélection naturelle. On s'explique facilement le développement des molécules, mais que leur organisation spontanée aboutisse à un vivant par le hasard est un leurre. Le second principe suivant Boltzmann affirme que l'évolution d'un système moléculaire, c'est-à-dire sans aucune machine, s'effectue obligatoirement vers l'état le plus probable c'est-à-dire le chaos. Ce principe s'applique, dans sa forme thermodynamique, à l'énergie dont la dégradation est compensée par l'apport d'énergie solaire ; - mais il s'applique aussi, dans sa forme cybernétique, à l'ordre et à la structuration des éléments de la matière qui spontanément se dégrade. Or l'établissement d'une organisation ne
 
 
 
x