Stephanie moisdon

0 Aucun avis client

 
NEUF
15 € Acheter
Expédié sous : 12 jours
Livraison à 1 centime voir conditions
 

Fiche détaillée de "Stephanie moisdon"

Résumé
On pourrait dire que ce livre traite de l'événement de la jouissance et de la mort de la critique, à moins que ce soit l'inverse. Il fait cohabiter des articles, des chroniques, des entretiens, des récits sur l'art, publiés entre 1987 et 2007. Il y est question du travail, du contrat, de la propriété, de la mutualité, de l'institution, de l'espace public, d'exposition, de projection, de représentation, du réel, du spectateur et de sa condition, du désir et de son économie, du passage du nom propre au nom commun.
Il parle de ces noms qui sont ou ont été : John Armleder, Bless, Trisha Donnelly, Mehdi Belhaj Kacem, Gilles Châtelet, Guy Debord, De Rijke/De Rooij, Sylvie Fleury, Jean-Luc Godard, Dominique Gonzalez-Foerster, Douglas Gordon, Carsten Höller, Michel Houellebecq, Pierre Huyghe, Pierre Joseph, Joseph Kosuth, Jacques Lacan, Jean-François Lyotard, Olivier Mosset, Philippe Parreno, Tino Sehgal, Rirkrit Tiravanija, Jean-Luc Verna, Andy Warhol...