Poètes du vin, poètes divins

(Auteur)

0 Aucun avis client

Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "Poètes du vin, poètes divins"

Résumé
Voici une ballade lyrique et éthylique dans le long fleuve de la poésie bachique. S'il prend sa source à Rome et dans les quatrains du persan Omar Khayyam (XIe siècle), c'est bien sûr en France qu'il abreuve trouvères et poètes, du " Sermon de saint Raisin " d'Eustache Deschamps (XIVe siècle) à la " Ballade à boire " de Jean Richepin (1894) et à la " Nuit rhénane " d'Apollinaire.
Villon, Ronsard, Rabelais, Marot, Scarron, La Fontaine et Saint-Amant n'ont pas manqué d'entrechoquer leurs vers à la santé de la dive bouteille. Mais c'est au XIXe siècle, à Paris, que l'âme du vin chante au fond des recueils de Rimbaud (" L'Orgie parisienne "), Verlaine, Baudelaire (" Le vin des amants "), Lamartine, Nerval, Gautier, Banville (" La chanson du vin ")... Sans oublier Hugo, qui implore les riches de donner aux pauvres, leur promettant en échange que " leurs vignes auront toujours un doux fruit "...
 
 
 
x