Gérard, Girodet, Gros ; l'atelier de David

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Gérard, Girodet, Gros ; l'atelier de David"

Résumé
Parce qu'il s'appuyait sur l'étude de l'Antiquité « qui n'a pas cessé d'être la grande école des peintres modernes » et sur l'imitation des anciens « dans le génie de leur dessin, l'expression de leurs figures et les grâces de leurs formes », l'enseignement dispensé par Jacques-Louis David dans son atelier est vite devenu synonyme d'académisme froid et statique. De nos jours, cette opinion perdure, qui dénie à ses élèves, prétendument prisonniers d'un endoctrinement rigide et sclérosé, tout esprit innovant. Les dessins de Jean-Germain Drouais, de Philippe-Auguste Hennequin, de Jean-Baptiste Wicar ou du Belge François -Joseph Navez, à juste titre considérés comme les disciples les plus orthodoxes de David, montrent à l'évidence que ces artistes ont su, à travers leur propre vision de l'Antiquité, créer des formes nouvelles. Tout en continuant, eux aussi, à privilégier la ligne qui détermine les contours mais aussi les exalte, François Gérard, Anne-Louis Girodet et Jean-Antoine Gros participent