Jean-Marie Straub, Danièle huillet "aux distraitement désespérés que nous sommes..."

"aux distraitement désespérés que nous sommes"

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Jean-Marie Straub, Danièle huillet "aux distraitement désespérés que nous sommes...""

Résumé
Le jury du 63è Festival de Cinéma de Venise (2006) vient de décerner à ce couple de
Cinéastes un prix spécial pour l'ensemble de leur oeuvre. Les Straub étaient en
Compétition avec leur dernier opus, "Quei loro incontri", un film franco-italien.
De la même génération que les cinéastes de la Nouvelle Vague, Jean-Marie Straub, refusant d'a ller
Se battre contre les Algériens, est contraint de s'exiler en Allemagne où il devient l'une des figures
Du "nouveau cinéma allemand" des années 60. Il co-signe tous ses films avec son épouse et
Collaboratrice Danièle Huillet. On peut simplement définir le cinéma de Straub-Huillet comme de la
Mise en scène de textes : Corneille (Othon, 1969), Hölderlin (La Mort d'Empédocle, 1986),
Cézanne (Cézanne, 1989, Une visite au Louvre, 2003), Kafka (Amerika, Klassenverhältnisse,
1984), Brecht (Antigone, 1991), Franco Fortini (Franco Fortini, 1976), Heinrich Boll (Non
Réconciliés, 1965), Pavese (De la nuée à la résistance, 1979).

Nous avons sélectionné pour vous