Morts imaginaires

0 Aucun avis client
Occasion

En stock
Expédié sous 2 jours
20,30 €
-45%
Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "Morts imaginaires"

Résumé
Rangée ici selon sa date, chaque mort d'écrivain a sa brisure singulière et inimitable. " Chacun d'eux ne posséda réellement que ses bizarreries ", écrivait Marcel Schwob, dans la préface de ses Vies imaginaires, modèle dont ici je tire le négatif. Pris sur le vif, on peut le dire , chaque portrait est une nouvelle, un récit, une allégorie. Il y a ceux qui meurent de l'histoire : Walter Benjamin, Marina Tsvetaeva, Stefan Zweig ; ceux qui meurent des femmes : Stendhal, De Quincey, Dumas, Flaubert, Rilke ; ceux qui meurent de leur solitude : Mme du Deffand, Dorothy Parker, Jean Rhys, Truman Capote ; ceux qui meurent de leur Dieu : Pascal, Tolstoï, Catherine Pozzi ; et même ceux qui meurent de leurs livres : Pouchkine, Balzac, Nabokov. Mes préférés ? Ceux qui meurent de leur mort, tout simplement, parce qu'il faut bien faire une fin : Montaigne, Mme de Sévigné, Freud, Robert Walser, Alexandre Vialatte ?
 
 
 
x