La fin de l'exception humaine

0 Aucun avis client

Neuf

 
Expédié sous 9 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions

Fiche détaillée de "La fin de l'exception humaine"

Résumé
L'unité de l'humanité est celle d'une espèce biologique que nous ne saurions extraire de l'ensemble des formes de vie non humaine qui constitue bien plus que son « environnement ».
À ce constat désormais incontestable, les sciences humaines et sociales opposent néanmoins la thèse de l'exception humaine : dans son essence propre, l'homme transcende à la fois la réalité des autres formes de vie et sa propre « naturalité ». Le philosophe pose qu'Homo est un « moi » ou un « sujet », radicalement autonome et fondateur de son propre être ; le sociologue tient que cette transcendance se situe dans la société, par essence « anti-naturelle ». L'anthropologue affirme, lui, que seule la « culture » (la création de systèmes symboliques) constitue le propre de l'homme.
 
 
 
x