Trois récits de conjuration

0 Aucun avis client

Version papier indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "Trois récits de conjuration"

Résumé
La première modernité constitue un âge d'or des conjurations. Celles-ci génèrent une ample littérature politique et ne cessent d'inspirer l'écriture de l'histoire. Les oeuvres rassemblées dans ce volume en présentent trois déclinaisons différentes dans la seconde moitié du XVIIe siècle : La Conspiration de Wallenstein (1655) écrite par Jean-François Sarasin, La Conjuration des Espagnols contre la République de Venise (1674) de Saint-Réal et l'histoire secrète d'Eustache Le Noble intitulée De la conjuration des Pazzi contre les Médicis (1698). De façon chaque fois singulière, la matière des conjurations se prête ici à l'expérimentation formelle qui caractérise cette période décisive pour l'évolution des poétiques de l'histoire et du roman. Elle permet en effet de réfléchir à de nouvelles manières de concevoir la vraisemblance, de motiver les personnages, de toucher et d'intéresser le lecteur. Les lieux communs politiques et moraux du discours des conjurations sont ainsi exploités dans une
 
 
 
x