Une lecture frivole des ecritures

"L'essence du christianisme" de Ludwig Feuerbach

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
NEUF
21 € Acheter
Expédié sous : 6 jours
Livraison à 1 centime dès 18 € d'achat voir conditions
 

Fiche détaillée de "Une lecture frivole des ecritures"

Résumé
Il y a là, tout d'abord, un très vieil intérêt pour la révolution.
Ainsi que pour l'histoire du matérialisme. Un intérêt, cela va de soi, bien plus ancien que la katastroïka : car pas un lycéen communiste ne pouvait ignorer dans les années soixante-dix de ce siècle qui, peut-être, aura été le dernier (?) que Marx devait quelque chose à Ludwig Feuerbach. Que l'auteur de L'Essence du Christianisme n'avait pas voulu ou pas pu donner la philosophie du socialisme, mais qu'il fut un penseur socialiste.
Nous savions même que F. Engels avait fait figurer le nom de ce disciple dissident de Hegel dans le titre d'un opuscule que l'on nous présentait comme un compendium du marxisme. Puis vint Louis Althusser, qui soutint avec un brio peu commun que Marx ne parla vraiment en son propre nom que lorsqu'il commença de rompre avec la problématique de la nature humaine, avec l'anthropologie philosophique, dont Feuerbach aurait été le dernier héraut.

Nous avons sélectionné pour vous