La forme d'une ville change plus vite, hélas, que le cœur des humains : cent cinquante poèmes (1991-1998)

Cent cinquante poèmes, 1991-1998

(Auteur)

0 Aucun avis client
Neuf

 
Expédié sous 8 jours

Fiche détaillée de "La forme d'une ville change plus vite, hélas, que le cœur des humains : cent cinquante poèmes (1991-1998)"

Résumé
Métro
[...] En ces temps-là
On vous poinçonnait le ticket et pas qu'aux Lilas
Il y avait les voitures de première classe
Qui sentaient la première classe
Comme Mireille Balin dans Pépé le Moko
Avant d'entrer dans les stations on lisait
Sur le mur du tunnel
« Du Bo du Bon Dubonnet »
Et ça rappelait l'avant-guerre
À ceux qui ne l'avaient pas vécue
(Aux autres aussi d'ailleurs)
Pierre Dac
Vendait des enclumes « à la sauvette »
Dans les couloirs de la station Campo-Formio
Ah jeunesse !
Ah jeunesse !
Ah !

Mais en ces temps-là
N'est-ce pas
Il n'y avait pas de station dont le nom de baptême fut
BOBIGNY-PANTIN-RAYMOND QUENEAU
Ceci
Compense
Cela

Jacques Roubaud.
 
 
 
x