Vieillards sous bonne garde ; réparer l'irréparable en maison de retraite

Réparer l'irréparable en maison de retraite

0 Aucun avis client

 
NEUF
22 € Acheter
Expédié sous : 4 jours
Livraison à 1 centime dès 18 € d'achat voir conditions
 

Fiche détaillée de "Vieillards sous bonne garde ; réparer l'irréparable en maison de retraite"

Résumé
Au cours des années 1960, alors que s'accentue en France l'exigence d'humanisation des pratiques d'accompagnement de la dépendance, les résidents des maisons de retraite, de plus en plus âgés et dégradés, sont aussi de moins en moins aptes à manifester leur " humanité ".
Pour échapper à l'image du " mouroir ", les établissements mettent en valeur les vieillards les plus présentables, les autres étant, de ce fait même, disqualifiés. Cette organisation contribue à hiérarchiser les tâches et les personnels, distribués entre façade et zone d'ombre. Les tâches d'entretien des relations interpersonnelles et des statuts sociaux s'opposent à celles qui relèvent du simple gardiennage des corps, d'où une hiérarchie au sein du personnel superposable à celle entre " bons " et " mauvais vieux ".

Nous avons sélectionné pour vous