Amour et passe amour ; Lancelot-Guenièvre, Tristant-Yseut dans le Lancelot en prose et le Tristan en prose

Lancelot-Guenièvre, Tristan-Yseut dans le "Lancelot en prose" et le "Tristan en prose", étude comparative

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Amour et passe amour ; Lancelot-Guenièvre, Tristant-Yseut dans le Lancelot en prose et le Tristan en prose"

Résumé
Le projet qu'avait formé l'auteur du Tristan en prose était de surpasser celui du Lancelot en produisant la Somme romanesque définitive. Tristan et Yseut s'y écartent largement de leurs modèles, les Lancelot et Guenièvre du Lancelot en prose, malgré une feinte similitude, inversant souvent le rapport de modèle à émule. Les deux romans présentent pour point commun de comporter un hiatus éthique, puisque le sentiment amoureux y est présenté comme destructeur pour l'individu et la société, mais aussi comme principe créateur de l'oeuvre. Cette contradiction fondamentale reflète celle qui est au coeur du langage, matériau de base des oeuvres qui révèlent à la fois leur amour des mots et leur peur face aux dangers qu'ils recèlent.

Nous avons sélectionné pour vous