REVUE CAHIERS DU CINEMA N.722 ; Cannes 2016

0 Aucun avis client

Neuf

 
 
Épuisé chez l’éditeur

Fiche détaillée de "REVUE CAHIERS DU CINEMA N.722 ; Cannes 2016"

Résumé
Le ratage de la compétition l'an passé, ponctué par une Palme d'or embarrassante à Dheepan, a signé le triomphe des "produits cannois", films faits par et pour le festival, dans une logique d'industrie du cinéma d'auteur, mettant en avant les têtes de gondole du marché. L'annonce du cru 2016 a surpris, en bien. Il a suffi de deux noms : Maren Ade et Kleber Mendonça Filho, deux cinéastes défendus dans ces pages pour leurs précédents films, Everyone Else (2009) et Les Bruits de Recife (2012), que nous nous félicitons de découvrir en compétition et non dans le petit bassin d'Un certain regard. Des erreurs du passé sont réparées : Alain Guiraudie, à UCR pour L'Inconnu du lac, est en compétition avec Rester vertical (le meilleur titre que l'on pouvait trouver au moment où la jeunesse est Nuit debout) et Bruno Dumont, refusé pour P'tit Quinquin, revient avec Ma Loute. Si on ajoute les ultra-rapides Xavier Dolan et Jeff Nichols, on se dit que la sélection a fière allure.

 
 
 
x