La prise d'orange - chanson de geste de la fin du xiie siecle (édition 2005)

Chanson de geste de la fin du XIIe siècle

0 Aucun avis client

Version papier indisponible pour le moment
Version papier indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "La prise d'orange - chanson de geste de la fin du xiie siecle (édition 2005)"

Résumé
Dès la fin du XIIe siècle, des trouvères ou simplement des copistes eurent l'idée de regrouper dans un même manuscrit des poèmes épiques d'époques et d'auteurs différents, dont l'unité était cependant sauvegardée par un héros principal ou par plusieurs personnages du même lignage.
Ainsi apparurent les cycles. C'est à l'un des plus célèbres d'entre eux, le cycle de Guillaume d'Orange, qu'appartient La Prise d'Orange. Si l'on excepte les Enfances Vivien, le Moniage Rainouart, et la Bataille Loquifer, les chansons de ce cycle accordent un rôle important à Guillaume et composent une biographie du comte depuis sa turbulente jeunesse jusqu'à sa fin édifiante. Chaque poème constitue comme un chapitre de cette histoire : après des débuts héroïques (Enfances Guillaume), il devient le protecteur du roi légitime (Couronnement de Louis) : mais payé d'ingratitude, il devra conquérir des fiefs sur les Sarrasins.
 
 
 
x