La crise globale ; on achève bien les classes moyennes, et on n'en finit pas d'enrichir les élites

Impression A La Demande

0 Aucun avis client

Occasion

En stock
Expédié sous 2 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions
20 €
-30%
Neuf

 
Expédié sous 8 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions
Ebook

 
Téléchargement immédiat
 
-40%

Fiche détaillée de "La crise globale ; on achève bien les classes moyennes, et on n'en finit pas d'enrichir les élites"

Résumé
la crise des subprimes ? c'est la faute des banques. la bulle internet ? c'est la faute de la spéculation. les fermetures d'usines et les délocalisations ? c'est la loi de l'économie. le réchauffement climatique et les émissions de gaz à effet de serre ? ils n'ont bien sûr rien à voir avec le développement exponentiel des transports et le mouvement brownien des marchandises aux quatre coins de la planète. les hausses vertigineuses des matières premières ? c'est la faute des chinois, des indiens et des brésiliens. bref, d'une demande qui explose. à chaque phénomène, on trouve une explication technique, et surtout partielle, généralement a posteriori.
 
 
 
x