Ad majorem godf gloriam

Essai

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Ad majorem godf gloriam"

Résumé
Y a t'il une vie maçonnique après la mort...
Du Maître ?
Y a t'il une vie après la mort maçonnique ?
Cette interrogation crée et constitue l'existence et la légitimité des hauts Grades : un des concepts fondateur du Grand Chapitre général du Grand Orient de France Rite français.
Le 17 février 1786, le Convent du Grand Orient de France incorporait le Grand Chapitre général comme administrateur des Grades supérieurs au 3ème degré. Grâce à cette agrégation, le Grand Chapitre général " ne fera qu'un seul tout indivisible avec le Grand Orient " et " tous les titres et toutes les pièces quelconques seront réunis et déposés dans les Archives du Grand Orient pour y demeurer à perpétuité.
" En lui faisant ainsi don de son corps, le Grand Chapitre général constatait sa consubstantialité avec le Grand Orient de France.