Memoires De Madame Roland

Confessions d'une femme politique guillotinée sous la Terreur

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Memoires De Madame Roland"

Résumé
Les Mémoires de Madame Roland pourraient s'intituler Mes prisons.
Rédigé dans des cellules de l'Abbaye et de Sainte-Pélagie, ce texte au style vif et net, est le testament moral et politique d'une femme pressée par la mort.
Née en 1754, fille unique d'un graveur parisien, Manon Philipon, jeune fille intelligente et studieuse, acquiert grâce à ses lectures une vaste culture classique. Les idéaux de Plutarque et Jean-Jacques Rousseau développent ses sentiments républicains.
Mariée à Monsieur Roland de la Platière, elle devient dès 1791, l'égérie des députés révolutionnaires de la Gironde et dirige aux côtés de son époux, le ministère de l'Intérieur en 1792. Emprisonnée puis guillotinée sous la Terreur, elle laisse, grâce à ses Mémoires, un témoignage précieux sur la vie quotidienne et les choix moraux d'une femme d'action, éprise de justice et de liberté.

Nous avons sélectionné pour vous