Max jacob - le breton errant

0 Aucun avis client

Neuf

 
Expédié sous 4 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions

Fiche détaillée de "Max jacob - le breton errant"

Résumé
Né à Quimper en 1876 dans une famille juive, Max Jacob a consacré sa vie à son art.
Ami de Picasso, d'Apollinaire, de Jean Cocteau..., il fut l'initiateur de la modernité poétique du XXe siècle. Converti au catholicisme, il reçut le baptême en 1915 et eut Picasso pour parrain. Déchiré entre les tentations du monde et de la chair et son désir de vivre pour Dieu seul, il se retira à Saint-Benoît-sur-Loire où il sera arrêté en février 1944 : Interné au camp de Drancy, il y mourut le 5 mars : Max Jacob, l'homme et l'oeuvre, fut la complexité même.
En témoigne son fameux recueil de poèmes en prose Le Cornet à dés (1917). Situer était son maître-mot. Une oeuvre doit être située. Une vie aussi. Où situer Max Jacob ? Juif ou catholique, poète ou peintre, noctambule parisien ou ermite de SaintBenoît-sur-Loire ? Avant que la mort ne le saisisse dans les affres de l'Histoire, Max Jacob aura été Breton errant, en quête de soi-même : et de l'Absolu...

 
 
 
x