Le signe du temps ; lettres de prison

Monique Bacelli(Traducteur)

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Le signe du temps ; lettres de prison"

Résumé
" Le signe du temps " est le titre du très court métrage samizdat réalisé après la sortie du camp à régime sévère de Paradjanov qui montre le cinéaste de retour dans sa maison familiale de Tbilissi.
" On m'a royalement permis d'écrire et de dessiner ! alors j'écris. " Tout au long de ses longues années de camp, Paradjanov ne cesse d'écrire (plus de deux cents lettres retrouvées à ses proches et à ses amis), de dessiner (des centaines de dessins et collages), et d'imaginer de nouveaux scénarios, qu'il espère pouvoir tourner à sa libération.
Ces " lettres de prison " traduites ici du russe, sont d'abord adressées à Svetlana, sa femme et à Souren, son fils qui entreprend alors des études d'architecture à Kiev. Parmi les autres destinataires, on retrouve les principales figures du cinéma et du théâtre soviétiques. Paradjanov ne cesse de leur parler d'engagement artistique, les conseillant sur un film à voir ou un livre à lire ; parfois de véritables cours d'esthétique.