Les plongeuses jamnyo (haenyo) de Jeju en Corée et le néo-confucianisme, une mythologie double

(Auteur)

Alice Boucher(Traducteur)

0 Aucun avis client

Version papier indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "Les plongeuses jamnyo (haenyo) de Jeju en Corée et le néo-confucianisme, une mythologie double"

Résumé
Située à l'extrême sud-ouest de la péninsule coréenne, à une heure d'avion de Séoul (capitale), Jeju est la plus grande île de la Corée et l'unique province insulaire de la Corée du Sud aujourd'hui. Elle est appelée l'" île aux trois abondances " : de femmes, de vents et de pierres. L'expression, qui n'est en rien romantique, évoque la rude vie des femmes sur l'île. Les vents puissants et le sol volcanique rocheux composent un environnement naturel particulièrement hostile. Cet environnement, ce sont les femmes qui l'affrontent pour survivre, les hommes étant plutôt rares : si certains se noyaient en mer, d'autres, fort nombreux, partaient sur le continent pour livrer les tributs au gouvernement central ou pour commercer. La croyance veut aussi que la géomancie de l'île ne soit pas favorable aux hommes qui meurent jeunes. Ce rôle dévolu aux femmes a fait la réputation de Jeju, considérée comme l' " île aux femmes ", ou parfois comme une " société matrilinéaire ".
 
 
 
x