Le seuil de l'ombre ; littérature, philosophie et peinture chez Giordano Bruno

Préface Pierre Hadot

(Auteur)

0 Aucun avis client
Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "Le seuil de l'ombre ; littérature, philosophie et peinture chez Giordano Bruno"

Résumé
Du Chandelier (Paris, 1582) aux Fureurs héroïques(Londres, 1585), l'union intime entre littérature et peinture constitue un des noeuds les plus importants de la pensée de Giordano Bruno (1548-1600). La série des sept oeuvres italiennes s'ouvre sur une comédie dont le protagoniste est un peintre-philosophe, et s'achève sur un dialogue, dans lequel un peintre-philosophe décrit et commente des images. Tous deux travaillent sur des ombres, des images, des reflets et des apparences. Et pour exercer leur "métier" au niveau le plus élevé, ils doivent consentir des efforts extraordinaires pour franchir le "seuil de l'ombre". Ce n'est pas par hasard que le mythe des origines de la peinture (dans la reconstruction de Pline et de Quintilien) et le mythe de l'origine de la connaissance (dans le récit de Platon) se fondent sur la notion d'ombre. D'Alberti à Vasari, en effet, le thème de l'ombre occupe une place importante dans la culture de la Renaissance.

 
 
 
x