Contre-histoire de la philosophie t.3 ; les libertins baroques

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 
eBook
6.99 € Acheter
Téléchargez immédiatement
*Réduction par rapport au prix public du livre papier
 

Fiche détaillée de "Contre-histoire de la philosophie t.3 ; les libertins baroques"

Résumé
Les deux premiers volumes de cette " Contre-histoire de la philosophie " montrent, entre autres, que les présocratiques n'existent pas ; que Platon aspire à un immense autodafé des oeuvres du matérialiste Démocrite ; qu'Epicure n'est pas un pourceau ; que l'épicurisme dure plus de cinq siècles ; que plus d'un millénaire de gnosticisme licencieux passe à la trappe du Moyen Age après la moulinette de l'historiographie dominante ; qu'il existe un grand nombre de chrétiens hédonistes ; que Montaigne n'a pas écrit mais dicté les Essais - ce qui change toute l'économie de l'oeuvre...- ; que, via sa " fille d'alliance ", Marie de Gournay, il infuse le siècle suivant ; etc... Le XVIIe siècle, précisément, est ici traité dans un esprit de déconstruction des mythes et légendes de l'histoire officielle de la philosophie - devenue l'histoire de la philosophie officielle. Aux antipodes d'un " Grand Siècle " de carte postale avec Descartes, Pascal, Fénelon, on découvre une constellation de " libertins