Dictionnaire de la Commune

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
NEUF
35.25 € Acheter
Expédié sous : 5 jours
Livraison à 1 centime voir conditions
 

Fiche détaillée de "Dictionnaire de la Commune"

Résumé
Mars-mai 1871 : trois mois qui, avec le trésor perdu d'un désir de révolution durement réprimé, ne cessent de nourrir la réflexion politique d'aujourd'hui.
A Paris, les révoltés idéalistes s'opposent au pouvoir de la République de Jules Grévy, président, et de Louis Adolphe Thiers, chef du pouvoir exécutif, qui gouvernent la France après l'écrasante défaite de Sedan.
Varlin, Ferré, Vallès et tant d'autres créent et animent la Commune de Paris sur les principes des penseurs collectivistes, tels que Proudhon et Fourier. A travers le pays, d'autres villes sont le siège de rebellions identiques qui revendiquent elles aussi l'appellation de " communes ".
Dans la capitale, les Communards détruisent les symboles du pouvoir bourgeois (la colonne Vendôme) et mettent en place des réformes égalitaires : séparation de l'Eglise et de l'Etat, reconnaissance juridique des enfants naturels et des " concubines "...