Écoutes : raison d'Etat ou abus de pouvoir ?

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Écoutes : raison d'Etat ou abus de pouvoir ?"

Résumé
Dans un choix politique normalisé, tous les pouvoirs de la Ve République ont utilisé le système des écoutes. De la création du Groupement interministériel de contrôle sous l'autorité du Général de Gaulle avec un ancrage dissimulé sous la présidence pompidolienne ; des micros giscardiens du Canard enchaîné au Ecoutes de l'Elysée de François Mitterrand ; de la cassette Méry du président Jacques Chirac aux suites de l'affaire Bettencourt sous la mandature de Nicolas Sarkozy, depuis un plus d'un demi siècle, les pouvoirs successifs français n'ont rien à envier au scandale américain du Watergate. Pourtant, en France, au motif de la protection et de la bonne organisation de notre société, les écoutes sont légitimées par l'alibi de la légalité. Elles s'imposent à tous sous le sceau du secret-défense ou de la discrétion de l'enquête judiciaire. Ce livre vérité, sur les bonnes et les mauvaises raisons d'être d'une législation sur les écoutes, est un roman feuilleton policiaro-judiciaire et politico-médiatique