Rodin et la photographie

(Auteur)

0 Aucun avis client

Occasion

 
Expédié sous 5 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions
Colissimo Pass

 

Fiche détaillée de "Rodin et la photographie"

Résumé
Auguste Rodin a, tout au long de sa carrière, entretenu un rapport passionné et encore méconnu avec la photographie. Bien avant tous les autres artistes, il a compris l'importance de fixer l'instant créateur. Soucieux de mieux faire connaître ses sculptures, il ouvre dès 1880 les portes de son atelier à de nombreux photographes tels Charles Bodmer, Victor Pannelier et D. Freuler. D'autres, comme Eugène Druet et Jacques-Ernest Bulloz, suivront eux aussi, quelques années plus tard, la genèse de ses oeuvres : c'est un univers poétique qui émane de leurs images, parfois retouchées par Rodin au crayon et au pinceau. À cette profusion d'images documentaires succèdent, au début du XXe siècle, les visions plus personnelles des photographes pictorialistes. Stephen Haweis et Henry Coles, Jean Limet et Edward Steichen portent un autre regard sur son oeuvre. Pour eux, la sculpture est un sujet d'interprétation et non de reproduction. C'est leur vision qui nous séduit, et plus seulement l'oeuvre.
 
 
 
x