Le mythe de la machine ; technique et développement humain (1966)

Traduction conjointe Grégory Cingal

(Auteur)

ANNIE GOUILLEUX(Traducteur)

0 Aucun avis client
Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "Le mythe de la machine ; technique et développement humain (1966)"

Résumé
Dans cette magistrale synthèse de l'histoire du développement humain, Lewis Mumford, face à l'énigme de l'asservissement total de l'homme moderne au système technique qu'il s'est créé, est amené à repenser de fond en comble le processus de l'humanisation. Il bat en brèche l'idée d'un homme essentiellement fabricant et utilisateur d'outils et montre que l'intelligence humaine s'est développée, tout autant sinon davantage, grâce à la création de symboles, de rites et d'idées.
Pour Mumford, la nouvelle organisation sociale qui apparaît au quatrième millénaire, fondée sur la royauté de droit divin et sanctifiée par un corps de prêtres professionnels, fut bien plus le produit des mythes et du rituel que le résultat d'innovations techniques majeures. C'est à ce moment que prit corps un archétype de " machine invisible ", baptisée " Mégamachine " par l'auteur et dont sont tributaires les grands ouvrages de l'Antiquité.
 
 
 
x