Écrire la sculpture, de l'Antiquité à Louise Bourgeois

0 Aucun avis client

Neuf

 
 
Produit indisponible pour le moment

Fiche détaillée de "Écrire la sculpture, de l'Antiquité à Louise Bourgeois"

Résumé
Alors que la peinture suscita la création d un genre littéraire, l ekphrasis, et donna naissance à certaines des plus belles pages de la littérature, la sculpture peut laisser penser qu elle entretient des rapports complexes et plus rares avec l écriture. Pourtant, lorsque Victor Hugo faisait dire au Jupiter de Phidias : " L angle de mon sourcil touche à l axe du monde ", il changeait le regard sur l uvre muette. Et David d Angers, le plus grand sculpteur du début du XIXe siècle, considère son art comme une " écriture monumentale ", alors que Bourdelle parle de " petit livre de marbre "...Ainsi les figures nées sous le ciseau des plus habiles sculpteurs ont parfois suscité de belles productions littéraires. De grands écrivains romanciers ou essayistes (Montesquieu, Hippolyte Taine, Stendhal, George Sand, Emile Zola) ; de savoureux poètes (Pierre de Ronsard, Boileau, La Fontaine, Philippe d Arbaud, Philippe de Massa, Alphonse de Lamartine), de remarquables narrateurs (Jérôme de Lalande,
 
 
 
x