Philosophes sans dieu ; textes athées clandestins du XVIII siècle

Textes athées clandestins du XVIIIe siècle

0 Aucun avis client

Neuf

En stock
Expédié sous 4 jours
Livraison à 0.01 € voir conditions

Fiche détaillée de "Philosophes sans dieu ; textes athées clandestins du XVIII siècle"

Résumé
Bien avant le Système de la nature du baron d'Holbach, qui couronnera en 1770 plusieurs décennies d'activité souterraine, l'athéisme connaît une diffusion discrète mais réelle, qui traverse la culture des Lumières. Sa présence fut certes alors minoritaire. Parmi plusieurs centaines d'écrits manuscrits antireligieux repérés dans les bibliothèques européennes, seuls quelques-uns peuvent, en effet, être incontestablement regardés comme "athées". Ces derniers représentent cependant, dans leur majorité, les écrits les plus authentiquement philosophiques du corpus dit "clandestin ", tant en vertu de leur engagement conceptuel que par le fait qu'ils se mesurent avec les figures les plus importantes de la pensée européenne moderne: Descartes, Hobbes, Spinoza, Malebranche, Leibniz, Locke, etc.
 
 
 
x