Le Trégor

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Le Trégor"

Résumé
À l'est, le Trégor commence à l'embouchure du Trieux. Puis la « frontière » oblique vers le sud-est en suivant le cours du Leff. Au sud, la limite passe à une quinzaine de kilomètres au-delà de Guingamp, et va s'achever au Queffleuth, l'un des deux cours d'eau qui se jettent dans la baie de Morlaix. Trois cités émergent de ce terroir : Lannion la rieuse, Guingamp la sportive et Tréguier, dont la cathédrale rappelle qu'elle fut siège d'évêché.
Peu connu à l'extérieur de la Bretagne, où seule sa « Côte de Granit rose » bénéficie d'une forte notoriété, le Trégor n'a pas d'existence officielle ou administrative. Trois caractéristiques le signalent aujourd'hui : l'usage linguistique du breton du Trégor, l'appartenance à l'ancien diocèse de Tréguier, marquée par un fort culte à Saint-Yves, et le port d'une coiffe particulière, que les Cornouaillais voisins appelaient, par dérision, koeff lost koue(zhe) (la coiffe à queue tombante). Ajoutons-y un humour corrosif.

Nous avons sélectionné pour vous