Pouvoir royal et absolutisme dans l'Espagne du XVI siècle

140 Pages

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Pouvoir royal et absolutisme dans l'Espagne du XVI siècle"

Résumé
Peut-on parler de pensée " politiquement correcte " dans l'Espagne de Philippe II ? A en juger par l'autoritarisme du roi, en particulier dans ses relations avec l'Eglise, c'est dans le sens d'une théorisation du pouvoir absolu qu'il faudrait chercher.
Or, la synthèse faite dans cet ouvrage des expressions de la pensée politique des contemporains du monarque montre bien que son absolutisme et son régalisme de fait ne s'accompagnent pas d'une théorisation. Les quelques amorces de doctrine absolutiste qui s'expriment dès l'époque des Rois Catholiques ne débouchent pas sur une doctrine claire. Certes, on peut observer une sacralisation progressive de l'image royale, à laquelle contribuent plusieurs humanistes et dont le point d'aboutissement sera l'édification du monastère de l'Escorial.

Nous avons sélectionné pour vous