Le futur ne manque d'avenir

0 Aucun avis client

 
NEUF
7.50 € Acheter
En stock expédié sous : 24h
Livraison à 1 centime voir conditions
 

Fiche détaillée de "Le futur ne manque d'avenir"

Résumé

déréalisation générale, indistinction ; pourquoi voltaire plutôt que piron ? la fausse fraternité des fausses fêtes étend l'illusion à l'école.
l'homo festivus est un adolescent permanent et l'on est original tous ensemble. ainsi de l'art moderne. on réfléchit et l'on rit en lisant ce débat. le thème, c'est l'homme et la fête en 2000. on brade la tragédie et la fête (don juan de mozart) se déchaîne pour envahir le temps. puis, au son de la disco, tous se réconcilient. la norme, c'est la transgression. a partir de symptômes, les trois philosophes tirent un feu d'artifice tragi-comique sur notre société dérisoire.
on en sort ébahi, à la fois triste et avec des idées.
depuis des années, j'écoutais l'émission " répliques " dans laquelle alain finkielkraut ne se contentait pas du rôle de modérateur, mais s'impliquait, apportant une troisième voix (voie) dans un débat où se retrouvaient - plutôt que ne s'affrontaient - deux invités.