Les chalands de la rance

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Les chalands de la rance"

Résumé
L'ouverture du canal d'Ille de rance à la navigation en 1834 engendra un type nouveau de chalands : il n'y avait pas de chemin de halage entre l'écluse du Châtelier et Saint Malo. Ces bateaux devaient donc être équipés pour une navigation maritime, en conséquence ils possédaient deux mâts munis d'une "voile au tiers"... les eaux de l'estuaire de la Rance étant maritimes, seuls les navires munis d'un rôle d'équipage avaient le droit d'y naviguer, les chalandiers de la Rance n'eurent donc pas à subir la concurrence de confrères qui devaient s'arrêter au vieux pont de Dinan. Le rail, à la suite de l'ouverture du tronçon de voie ferrée entre rennes et Saint-Malo, leur causa un tort considérable. Quelques-uns, cependant, qui furent dotés d'un moteur, d'autres ayant recours à des remorqueurs, purent continuer pendant longtemps encore à transporter bois, charbon, sable. L'auteur, venu habiter à Plouër-sur-Rance, pour raison professionnelle, y découvrit la richesse du passé maritime des bords de