Trois études sur la sexualité médievale

(Auteur)

0 Aucun avis client

 
Actuellement indisponible
 

Fiche détaillée de "Trois études sur la sexualité médievale"

Résumé
La sottie est un genre théâtral des XVe et XVIe siècles. Elle a pour particularité d'être lisible à deux niveaux : un niveau comique ou satirique, et un niveau homosexuel. Intéressons-nous plutôt aux personnages : les Sots, les Sottes, les Fols, et les Folles. On sait que les rôles féminins étaient tenus par des hommes. Le public assistait donc à une parodie de féminité. On parodiait le costume des femmes, leur coiffure, leur voix, leurs gestes. D'aucuns ajouteront : Et leur caractère. Pas sûr. Les Sottes et les Folles ne représentaient pas des femmes, mais des hommes efféminés. De fait, le caractère qu'on prêtait aux femmes était celui qu'on prêtait aux homosexuels : bavardage, faiblesse, versatilité, coquetterie...