Nous étions des hommes

Préface de William Boyd

0 Aucun avis client

 
Occasion
7.04 € Acheter
 

Fiche détaillée de "Nous étions des hommes"

Résumé
Un simple soldat (anglais) dans la Première Guerre mondiale.
Un grand livre oublié publié pour la première fois en Angleterre en 1929, longtemps censuré, récemment réédité à Londres avec une préface enthousiaste de William Boyd.
Frederic Manning (1882-1935) ne demeure aujourd'hui qu'à travers ce seul livre, considéré naguère par certains (au premier rang desquels Lawrence d'Arabie) comme l'un des plus grands romans jamais écrits sur la guerre et à qui les lecteurs de langue française viennent de faire avec 70 ans de recul un triomphe inattendu.